Histoire et Protestants en Centre-Bretagne
   
    Association des amis du protestantisme en Bretagne centrale
 
 

ACCUEIL

ACTUALITES ET ECHOS

Le but de l'association

Depuis 2002, l'association a pour but de contribuer, en Bretagne Centrale, à la conservation de la mémoire de l'activité du protestantisme, à l'expression de l'identité protestante, à l'enrichissement de sa culture, à l'enracinement de sa foi.

Dans cette perspective, l'association se propose notamment

- d'étudier le protestantisme en Bretagne centrale : recherches historiques, collecte de documentation, archives, bibles anciennes et toute littérature sous toutes ses formes ; d'acquérir et restaurer des lieux de culte ou autres ;
- de promouvoir la connaissance du Protestantisme, son message, sa vie, par la publication d'articles, d'ouvrages, l'organisation de rencontres, expositions, offices, et autres manifestations contribuant à la pérennité du Protestantisme, de son annonce de l'évangile, de sa place dans la société.

Articles archivés

Contact : contact@histoire-et-protestants-en-centre-bretagne.fr

 

Documents historiques

Documents d'archives numérisés.

Le retour en Bretagne d’un registre protestant du XVIIe siècle

C’est en 1990 que Gildas Bernard, inspecteur général des archives de France, découvre « à des centaines de kilomètres des Côtes-d’Armor », chez des particuliers descendants de huguenots bretons, un ancien registre protestant du XVIIe siècle. Il obtient d’en faire un microfilm qui est déposé aux archives nationales et départementales des Côtes-d’Armor, car ce registre des baptêmes, mariages et sépultures concernait l’église de La Moussaye en Plénée-Jugon.

Deux années plus tard, Claude-Guy Onfray, un généalogiste passionné des Côtes-d’Armor, qui avait réuni les éléments qui permirent cette découverte, lui aussi descendant de huguenots bretons, publie (aux éditions Res Universis) le résultat du dépouillement de ce registre qui concerne la période 1618 à 1683. Mais la situation exacte du registre original demeure une inconnue. Seule la reproduction des documents microfilmés est accessible.

...
LIRE LA SUITE...